LE PHARE  Index du Forum LE PHARE
Echanges d'informations afin d'améliorer ses connaissances
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Bienvenue 
CROYANCE EN DIEU Par Imam al-Ghazali

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE PHARE Index du Forum -> LA PALESTINE -> JERUSALEM
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
abdelrahmane
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2007
Messages: 1 133
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Ven 13 Oct - 11:52 (2017)    Sujet du message: CROYANCE EN DIEU Par Imam al-Ghazali Répondre en citant

CROYANCE EN DIEU Par Imam al-Ghazali



Le Traité de Jérusalem

extrait de La renaissance des sciences religieuses (Ihya '' ulum al-din)

Son unité

Il est un en étant sans partenaire, unique sans pair, ultime sans vis-à-vis, seul sans égal. Il est un, pré-éternel, sans commencement, sans créature, éternellement permanent, sans cesse existant, éternellement illimité, toujours subsistant par qui tout le monde subsiste, toujours endurant, sans fin. Il est, a été, et sera toujours possédé de tous les attributs de la majesté, nonannihilated par la dissolution ou la séparation par le passage des éons ou le terminus des interims. Il est le Premier et le Dernier, l'Extérieur et l'Intérieur, et Il a la connaissance de tout.

Sa transcendance

Il n'est pas un corps avec une forme ou une substance quantitative limitante, qui ne ressemble pas à des corps en quantifiabilité ou en divisibilité, ni en substance, ni qualifiée par substance, ni accident, ni accident. Il ne ressemble à rien de ce qui existe, ni tout ce qui existe ne lui ressemble. Il n'y a rien de semblable à Lui, ni Il n'aime rien. Il n'est pas délimité par la magnitude, contenu par des lieux, englobé par des directions, ou limité par des cieux ou de la terre. Il est «ascendant sur le trône» (mustawin, Coran 20: 5) selon la manière dont il dit et le sens qu'Il entend «ascendant» d'une manière qui transcende le contact, le règlement, la position, l'habitation ou le mouvement. Le trône ne le soutient pas, mais il est soutenu par la subtilité de son pouvoir infini, comme le sont les anges qui le portent, et tous sont impuissants à sa portée. Il est au-dessus du Trône, des cieux et de tout le reste jusqu'aux étoiles les plus lointaines, avec une abilité qui n'augmente pas sa proximité avec le Trône ou les cieux, ni avec sa distance par rapport à la terre. Il est aussi exalté au-dessus du Trône et des cieux qu'Il est au-dessus de la terre et de ses profondeurs, quoiqu'il soit proche de tout ce qui existe, plus proche d'un serviteur que de sa propre veine jugulaire et témoin de tout. Sa proximité ne ressemble plus à la proximité des objets les uns par rapport aux autres que son entité ressemble aux entités des objets. Il ne s'indigne de rien, ni de rien en lui. Il est aussi exalté au-dessus du confinement dans l'espace qu'Il est au-dessus de l'enfermement dans le temps. Il était, avant de créer le temps et l'espace, et il est maintenant comme il était. Il est distingué de Sa création par Ses attributs. Il n'y a rien dans son entité autre que Lui, ni son entité dans ce qui est autre que Lui. Il est au-delà du changement et du mouvement: les événements ne se produisent pas en Lui, ni les changements ne Lui arrivent. Il reste dans ses attributs de majesté exaltés au-dessus du changement et dans les attributs de sa perfection, au-delà de toute augmentation de la perfection. L'existence de son entité est connue par la raison humaine, et dans l'au-delà est vue par la vue des justes comme une béatitude et une faveur, pour consommer leur joie parfaite avec la vue de sa noble figure.

Sa vie et puissance tout-puissant

Le Très-Haut est vivant, tout-puissant, surmultiplié, triomphant, insensible à l'incapacité ou à la faiblesse; insensible à la somnolence, au sommeil, à l'anéantissement ou à la mort; possédait une souveraineté et une puissance absolues, d'un pouvoir et d'une force irrésistibles. Il est la majesté et le balancement, la création et le commandement. Les cieux sont enveloppés dans Sa main droite et tous les êtres sont impuissants à sa portée. Lui seul crée, commence, donne l'existence et prend naissance. Il crée tous les êtres et leurs actes, ordonne leur subsistance et leurs conditions. Rien de possible n'est hors de sa portée, la disposition de n'importe quoi est au-delà de Son pouvoir. Le nombre de choses qu'il peut faire est illimité, la quantité qu'il connaît est infinie.

Sa connaissance

Il connaît toutes les choses connaissables, englobant tout ce qui se passe depuis les profondeurs de la terre jusqu'au plus haut des cieux. Il sait sans le poids d'un atome dans la terre ou les cieux échapper à sa connaissance. Il connaît la fourmilière d'une fourmi noire à travers une grande pierre sur une nuit sans lumière, et le mouvement dans l'air d'une particule de poussière par une journée venteuse. Il connaît le caché et le plus caché encore, les recoins enfouis des cœurs, le mouvement de la pensée et les opacités de l'âme intérieure; avec la connaissance éternelle et sans commencement qu'Il a toujours possédée des limites illimitées de l'éternité passée, et non pas avec une conscience qui émane de Lui en étant transmise ou transmise.

Sa volonté

Il veut tout ce qui existe et dirige tous les événements. Rien ne se produit dans le monde physique ou spirituel, qu'il soit maigre ou grand, petit ou grand, bien ou mal, de profit ou de détriment, de foi ou d'incrédulité, de connaissance ou d'ignorance, de triomphe ou de ruine, d'augmentation ou de diminution, d'obéissance ou de péché; sauver par Son ordonnance, la répartition, la sagesse et la décision. Ce qu'Il veut, et ce qu'Il ne veut pas n'est pas. Ni le regard de côté, ni la pensée qui passe ne sont au-delà de son dessein. Il est à l'origine de tout et le retourne, fait ce qu'il veut, et personne ne peut repousser Son commandement. Il n'y a pas d'annulation de sa destinée, pas de fuite pour un serviteur qui ne lui désobéit que par le succès divinement donné et par la miséricorde, et aucune force pour Lui obéir sauf par son choix et son décret. Si tout le genre humain, les djinns, les anges et les démons combinaient leurs efforts pour bouger ou pour toujours une seule particule de l'univers sans sa volonté et son choix, ils ne pourraient pas le faire. Sa volonté, comme Ses autres attributs, existe dans Son entité et Il la possède. Il a voulu de la pré-éternité l'existence de toutes choses aux temps qu'Il a choisis. Ils se produisent aux temps qu'Il a destinés à l'éternité sans commencement, ne se produisant ni avant ni après, mais se déroulant conformément à Sa connaissance et sa volonté, sans substitution ni altération. Il dirige les événements sans pensées successives ou en attendant que le temps s'écoule, c'est pourquoi rien ne le détourne de rien d'autre.

Son audition et sa vue

Le Très-Haut est tout-entendant et voyant. Il entend et voit, aucun son, même léger, n'élude Son audition, et aucune vue, même si elle échappe à sa vision. La distance n'obscurcit pas son ouïe, et les ténèbres ne gênent pas sa vision. Il voit sans pupilles ou paupières, et entend sans conduit auditif ou oreilles, comme il le sait sans cœur, s'empare sans membre et crée sans instrument. Ses attributs ne ressemblent plus aux attributs de ses créatures que son entité ressemble à l'entité de ses créatures.

Son discours

Le Très Haut parle, commande, interdit, promet et met en garde avec un discours éternellement inépuisable qui est un attribut de son entité, ne ressemblant pas au discours des créatures en étant un son généré par le passage de l'air ou l'impact des corps comprimer les lèvres ou déplacer la langue. Le Coran, la Torah, l'Évangile et les Psaumes sont ses livres, révélés à ses messagers (sur qui la paix est). Le Coran est récité en langues, écrit dans des livres, et mémorisé dans les cœurs en dépit d'être éternel sans commencement, un attribut de l'entité d'Allah le Très-Haut, non sujette à la dissuasion et la séparation par la transmission aux cœurs ou aux pages. Moïse (qu'Allah le bénisse et lui accorde la paix) a entendu le discours d'Allah sans son ni lettre, tout comme les justes voient l'entité d'Allah le Très Haut dans l'au-delà sans substance ni accident.
Puisque Allah possède tous les attributs ci-dessus, il est vivant, sachant, tout-puissant, désireux, entendant, voyant et parlant en vertu de sa vie, puissance, connaissance, volonté, entendement, vue et parole entité.

Ses actes

Tout à côté de Lui, Glorieux et Exalté, existe par son action, procédant de Sa justice de la manière la meilleure, la plus complète, la plus parfaite et la plus équitable. Il est sage dans Ses actes et juste dans Ses décrets. Sa justice n'est pas comparable à la justice de ses serviteurs, puisque l'injustice ne peut être imaginée d'un serviteur que par sa disposition de ce qui appartient à autrui, alors que cela est inconcevable d'Allah le Très Haut, puisque rien ne Lui appartient qu'Il doit injustement disposez-en.
Tout ce qui est en dehors de Lui, qu'il soit humain, djinn, ange, diable, ciel, terre, animal, végétal, minéral, substance, accident, intelligible ou sensoriel, est contingent et a été créé par Lui après c'était rien. Lui seul existait dans la pré-éternité, et rien d'autre. Il a alors créé la création, que Sa toute-puissance pourrait être manifeste, son décret préalable effectué et sa parole éternelle réalisée; pas de nécessiter ou d'exiger quoi que ce soit dans la création. Notre origine, notre commencement et notre responsabilité sont la générosité d'Allah, non parce qu'ils sont obligatoires pour Lui, et Ses bénédictions et son bien-être existent à cause de Sa faveur, et non parce qu'ils sont dus par Lui. Tout ce qui existe lui est redevable de sa générosité et de sa bonté, de ses bénédictions et de sa bienveillance; car il est capable de répandre toutes sortes de tourments sur ses serviteurs et de les éprouver avec toutes sortes de souffrances et de maladies, et s'il le faisait, ce serait juste de sa part et non méchant ou injuste. Il Puissant et Majestueux récompense Ses serviteurs, les croyants, pour leurs actes d'obéissance à cause de sa générosité et dans l'accomplissement de sa parole, non pas à cause de leur mérite ou de son devoir. Il n'est obligé à personne de faire quoi que ce soit, et l'injustice de sa part n'est pas concevable, car il ne doit aucun droit à qui que ce soit. L'obligation des hommes et des djinns d'accomplir des actes d'obéissance est établie par le fait qu'il les a informés des langues des prophètes (sur qui est la paix), et non par la raison humaine sans aide. Il a envoyé les prophètes et manifesté la vérité de leurs messages par des miracles inimitables et inimitables. Ils ont communiqué Ses commandements, interdictions, promesses et avertissements, et il est obligatoire pour l'humanité et les djinns de croire en ce qu'ils ont transmis.

http://www.noblesanctuary.com/ghazali.html







Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 13 Oct - 11:52 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE PHARE Index du Forum -> LA PALESTINE -> JERUSALEM Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.